Journal d’une Confinée Jour 5

Cinquième jour de confinement et en plus il pleut! Aaaahhhh hier tout était différent, il faisait beau, il faisait bon, on entendait les tondeuses vrombir au loin mais le village était mort. Chez nous les biquettes broutent dans le parc adjacent à la maison, les poules sont en liberté dans le jardin et les chiens dorment au soleil. Bon ce n’est pas l’effet du confinement c’est toujours comme ça à Hagéville. Mais bon, ça respecte à peu près la loi ici. On ne peut plus faire de vélo, un voisin en fait un peu avec son fiston mais juste devant leur maison, un ado est dans un arbre derrière la stabulation mais il est seul, le paysan soigne les bœufs juste en face de chez moi mais il est lui aussi seul et confiné dans son tracteur. L’aide à domicile est passée chez la petite vieille du bas… bravo à mon ex-collègue on ne les applaudit pas suffisamment en ces périodes de confinement. Rien de plus normal. Ah le trou du cul du village voisin vient voir son pote!!! Pas bien!!!! Mais bon papa est au conseil, il ne risque rien, ils sont bien au dessus du covid-19. On fait un BBQ mais juste entre nous, on a aucun vis à vis à des dizaines de mètres, on peut se le permettre, on en profite, on mange dehors, mais on ne voit personne. les potes me manquent; généralement, on allume le barbecue, on se retrouve facilement à 10, on se fait un apéro improvisé, on joue à la pétanque, au Mölkky ou au foot au milieu de la rue… bref un BBQ normal chez nous quoi. le 28 , Kc aura 20 ans… Pas de chéri, pas de pote, pas de BBQ, pas de repas, pas de sortie, peut-être même pas de cadeau… la pauvre elle va s’en souvenir. Le petit voisin fête ses 1 an , je voulais lui faire un cupcake, je n’ose même pas aller lui en offrir un, ce n’est qu’un bébé, ni eux ni nous ne sommes malades, mais nous sommes en confinement , merde! Je suis peut-être une vieille anar’ mais là on ne rigole pas! Et pis là… le barbecue… 🤨 Hum… hum… 🤔 Monsieur se tape une bière ou deux, moi ce sera de l’eau, je n’ai plus de coca zéro – en plus il était périmé- les saucisses ( vieux vestiges congelés du dernier barbeuc’ de l’an dernier) embaument le village, pour moi ce sera 1/2 escalope de poulet et une tomate sans sauce. Je suis une frustrée de l’assiette. Mes résultats médicaux ne sont pas bons: pu d’alcool (incompatible avec mon nouveau traitement), pu de graisse, pu de sel, pu de sucre, éviter les féculents et la viande rouge, et si blé celui-ci doit être complet. Heureusement que je ne suis pas allergique au gluten ris-je devant le médecin. « Si tu peux éviter » me répond-il. Hou… hou… !!!! Le Goût!!!! Où es-tu? « Oublie-le! Quand tu sors de table, tu dois crever la dalle autant que quand tu y es entrée » Je peux changer de médecin? Il n’existe plus aucune raison valable au week-end pour le moment pour moi.
Il fait beau, on oublie ça; je veux faire des photos mais j’ai déjà fait le tour de ma propriété des dizaines de fois, c’est plus que limité. J’essaye de lire, je veux jardiner. J’abandonne mon livre, je vais dans le jardin. Je n’ai pas de semences. Le voisin boit une bière, je le salue de la main de très loin. Il dépose des poireaux sur le muret. Il m’envoie un SMS, c’est pour nous. Plus tard j’irai les chercher. Je laisse un tupp’ avec des cupcakes sur le muret (nettoyé au désinfectant. Le tupp’ pas le cupcake), je lui envoie un SMS, il ira le chercher plus tard. Sa maman est de santé délicate, on ne rigole pas. Pffff!!! je vais rentrer cuisiner du coup. Je me lance dans une frénésie culinaire, j’en fais trop, je ne veux pas gâcher, en même temps on ne gâche jamais, on mangera les restes le lendemain.

Le lendemain c’est aujourd’hui et il pleut. On ne mangera pas dehors, mais au moins si ça peut éviter que les gens sortent. Le confinement est visiblement difficile à comprendre pour nous français peu disciplinés. J’hésite mais j’ouvre quand-même les réseaux sociaux… bravo le personnel soignant on vous salue dans les rues. Tiens on a verbalisé les SDF qui ne respectaient pas le confinement (c’est pas comme si j’en avais pas parlé dans mon précédent article), les femmes battues sont confinées avec leur bourreau, on le notera mais on ne fera rien, elles peuvent appeler ou aller sur un lien sur internet. Parce que tu crois vraiment que ces femmes ont un accès libre à leur téléphone et à internet? les français sont indisciplinés et ne respectent pas le confinement… putain ça m’énerve. Les gens continuent de faire des réserves et y vont tous les jours? Putain ça m’énerve encore plus! Les hypermarchés seront fermés dimanche? Ben il était temps, ils devraient être fermés TOUS les dimanches. Les caissières en font assez, mettent leur vie en danger et sont payées à coups de lance-pierres. La première infirmière atteinte du covid-19 dans l’Est de la France est décédée. La poste ne fonctionnera pas aujourd’hui, en même temps ça fait 3 jours qu’elle passe devant chez nous sans s’arrêter et je n’ai toujours pas payé mes ordures ménagères. Le système économique futur m’inquiète énormément, je pense à la crise de 29… ce sera pire… dans quelques jours et pire encore après le confinement, les factures seront toujours là, les crédits, on ne travaille plus, je ne sais pas encore comment on va être payé pour un boulot qu’on ne peut plus exercer, le gouvernement dit: ça ira on s’occupe de tout. Je n’y crois pas et j’ai peur. J’hésite. Faut-il faire des provisions? Je ne veux pas cèder à la psychose, mais en Corse, il n’y a plus rien dans les magasins et les gens se cambriolent entre eux, ça fait très peur. Non je ne ferai pas de provisions, je veux positiver. Pis j’ai espoir que si on arrivait à une telle extrêmité, on deviendrait un village solidaire et que les 113 habitants s’entraident. #JeSuisUnBisounours … pour l’instant j’attends. Confinée à la maison.

C’est décidé je fais des cookies…
Il me manque des ingrédients.
Hors de question de sortir en acheter.
Ce serait pourtant une occasion de sortir.
C’est trop facile.
Il y aura moins de pépites de chocolat, je remplace la levure chimique par du bicarbonate alimentaire. C’est tout aussi bon.
Pis en même temps j’ai pas le droit aux sorties, je suis en arrêt.
Je prépare mes cookies sur les plaques.
Y en a 40.
Cette idée de réserves, me turlupine.
Les magasins sont approvisionnés ils ont dit.
Le maraicher est toujours ouvert.
On ne va pas gâcher, il n’y a jamais de restes à la maison.
J’enfourne ou pas?
Est-ce raisonnable?
J’ai mauvaise conscience.
Y a un mois je ne m’aurais pas posé la question, bon je ne serais pas sortie non plus acheter les ingrédients manquants, mais j’aurais fait mes cookies, j’aurais dit aux copines de venir boire le café, Juju aurait vu ma publi sur Facebook, serait venu goûter à la maison et faire quelques courses dans mes placards et autre garde-manger. Mais là… C’est l’apocalypse !!!
Ma décision est prise, j’enfourne la moitié et congèle la pâte crue (disposée en tronçons sur une plaque) restante, ainsi on en remangera ultrieurement et y aura juste à décongeler et à les faire cuire.
Au pire je me dis qu’on aura une fournée de cookies au congélo.
Je vois la bouteille de gaz vide dans le garage.
Faudra aller en rechercher, pour le moment je cuisine sur le fourneau à bois qui nous chauffe mais si le confinement s’éternise et que le temps se radoucit… le gaz serait utile pour la gazinière, d’autant plus que je me suis aperçue qu’il n’y aura pas assez de bois pour l’hiver prochain, il n’y aura toujours pas de coupe au village et de toutes façons l’accés à la forêt est inderdite… ça aussi ça me turlupine…
Le bocal à cookies déborde.

Je pense à écrire cet article, puis je me demande: si je sors le bocal à cookies en le faisant passer pour feu mon Damon et que je date une autorisation me faisant passer pour la folle qui promène son chien mort, ça fonctionne? Ou ça me vaudra 135€ ? (désolée, c’est le confinement!) J’ai plein de choses à faire mais j’ai pas vraiment envie comme le rangement du linge ou du tri dans ma bibliothèque (qui est devenue la chambre du chat pendant notre voyage puis le dressing Vinted de Kc… ) je n’ose plus y entrer, de plus j’ai besoin d’une autre étagère pour mes bouquins et d’une table pour intaller ma machine à coudre.
J’ai envie de faire une tarte au citron meringuée ( Ma recette: la meilleure au monde évidemment 😝) mais même si je suis en pleine frénésie culinaire , ça va faire trop, je ne peux pas en manger alors que j’adore ça et surtout je ne peux pas la partager avec mes coupines qui en sont les premières fans! J’attendrais qu’il n’y ait plus de cookies 😅

Bon, l’avantage c’est que le ménage est fait tous les jours, la vaisselle est faite à fait, mais la télé fonctionne un peu trop à mon goût (grâce à Monsieur, j’ai vu toutes les rediffusions de weeler dealer et autres emissions sur les voitures et même Koh Lanta que je n’ai pas regardé depuis 2002…😡) Mon abonnement à Netflix est rentabilisé à fond. Les réseaux sociaux? Je les lâche un peu… les news sont un peu redondantes à mon goût, il me reste encore 1 ou 2 jours de vies gratuites sur Candy Crush mais ça me gonfle au bout de 15 min (ouais ben généralement c’est le temps nécessaire pour moi de perdre mes 5 vies quotidiennes) J’ai encore un livre à terminer (à lire, mais aussi à écrire, mais là l’inspiration ne vient toujours pas) , des chaussettes à repriser, une pièce à ranger, des semences à acheter, une tarte à faire, une playstation à inaugurer et un jeu sur PC à terminer… Bref j’ai de quoi faire encore pour ce temps de confinement…

Mais je ne reste pas pour le moins inquiète pour le post-confinement…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s