Gelée de Coucous 🌼

Il y a 2 ans, je te faisais découvrir la gelée de Lilas , l’an dernier je te racontais comment faire de la gelée de pissenlits , cette année, toujours dans mon esprit #écolo , #bio , #autoproduction , #autosuffisance , #zérodéchet, #underthelimit et #naturel; je t’explique comment faire de la gelée de primevères, autrement dit de coucous, tu sais ces petites fleurs à clochettes jaunes (et parfois beaucoup plus rarement rouges, mais ça… « Les Coucous Rouges » j’en ai fait un roman et je t’en parlerai plus tard, mais c’est une autre histoire, rien à voir avec la confiture 😜 ) qui pullulent sur les bords des routes de nos campagnes, aux alentours des prés et à l’orée des bois . (Note pour Mauricette, si un jour elle s’égard sur ce site web, les coucous ne sont pas des jonquilles, ni du colza , on t’aime Maumau 💜). Ben tout comme le lilas et les pissenlits, les coucous sont comestibles et la récolte ne te revient qu’à de la patience et pour faire cette gelée crois-moi, il en faut. 😝

🌼🌼🌼

Gelée de Coucous
les-passions-de-faby.com
Gelée de Coucous
les-passions-de-faby.com

Tout d’abord… il faut être malicieux. J’ai ̶s̶u̶b̶t̶i̶l̶e̶m̶e̶n̶t̶ subrepticement proposé à mes 2 ados de filles d’aller faire une balade par ce temps ensoleillé (même s’il ne fait pas chaud chaud). Je prends comme à mon habitude mon appareil photo, mais Kc doute de quelque chose:
-Heu… M’man tu fais quoi avec ton panier?
-Oh! Puisque on va jusqu’au bois, dés fois qu’il y ait de l’ail des ours.
-Ouais ben si y a des vrais ours, j’y vais pas!
Hum, hum… passons…
J’avais donc avec moi mes deux ̶e̶s̶c̶l̶a̶v̶e̶s̶ filles Kc & Zoute. En 2h de balade, le panier était plein (la déception arrive plus tard 😂)
Puis ces charmantes petites ̶v̶a̶c̶h̶e̶s̶ ̶d̶e̶ ̶g̶o̶s̶s̶e̶s̶ adolescentes m’ont laissée tomber au moment le plus fatidique.
Je revenais donc avec mon panier bien garni.

La Violette, c’est juste parce que c’est ma fleur préférée et parce qu’il y en avait le long des prés 😜

Là mes ̶l̶â̶c̶h̶e̶u̶s̶e̶s̶ fifilles sont parties vaquer à leurs occupations, alors que j’entamais la partie la plus ̶c̶h̶i̶a̶n̶t̶e̶ fastidieuse de l’entreprise : retirer les petites clochettes jaunes de leur collerette verte. Conserver les petites fleurs jaunes , quant au reste c’est, compost, poules ou biquettes.

Dans l’idéal il y en faudrait 500g, je dois t’avouer qu’avec mon panier plein, j’en avais pour un peu plus de 50g . Ouais je sais c’est là qu’intervient la déception après plus de 3h20 de dur labeur 😓

Parce que j’en viens seulement à la recette et à la liste d’ingrédients, mais tu dois encore t’armer de patience… ouais ouais… des produits gratuits que t’offre la nature, c’est clair qu’il y a un travail de patience en échange.

Donc pour faire ta gelée il de faudra:

  • 50g de fleurs de coucous
  • 1 l d’eau bouillante
  • 100g de sucre gélifiant
  • 10g de agar-agar

Jour 1: Après avoir ̶p̶e̶r̶d̶u̶ ̶3̶h̶ ̶d̶e̶ ̶t̶a̶ ̶v̶i̶e̶ ̶à̶ ̶r̶e̶t̶i̶r̶e̶r̶ ̶l̶e̶s̶ ̶t̶r̶u̶c̶s̶ ̶j̶a̶u̶n̶e̶s̶,̶ ̶d̶e̶s̶ ̶b̶i̶d̶u̶l̶e̶s̶ ̶v̶e̶r̶t̶s̶ ̶q̶u̶e̶ ̶ç̶a̶ ̶t̶’̶a̶ ̶p̶r̶i̶s̶ ̶l̶e̶ ̶c̶h̶o̶u̶ patiemment décortiqué tes primevères, faire bouillir 1l d’eau, y ̶n̶o̶y̶e̶r̶ plonger les petites fleurs de coucous et laisser infuser de 12h à 24h (une nuit pour moi)

Jour 2 : (parce que tu t’es calmé pendant la nuit) Filtrer la préparation au chinois ou au torchon propre ou encore mieux à l’étamine à fromage, comme moi . Il faut bien tout comprimer pour en extraire le maximum de jus. (certaines personnes gardent les fleurs et les mixent ensuite, d’autres remplace l’eau par 3l de lait et une gousse de vanille, d’autres rajoutent du vin blanc; là je te donne la recette la plus économique et au départ je veux en faire de la gelée, pas de la confiture). Récupérer le jus obtenu (oui je sais on dirait de l’urine , j’ai déjà été inondée de ce genre de commentaires pipi-caca-boudin-j’ai-été-abusé-dans-mon-enfance-par-mes-parents-et-mon-chien , voilà c’est dit) et le mettre dans un confiturier, bassine en cuivre ou toute autre casserole qui fera l’affaire, ajouter le sucre et l’agar-agar.

Porter à ébullition 2 minutes puis laisser mijoter à feu doux jusqu’à la prise de la gelée (test de l’assiette froide).
Pendant que ça mijote, stérilise tes pots de confiture ou tout autre pot de récup’, une fois ta gelée terminée, remplis tes pots pendant que celle-ci est encore chaude, ferme-les de suite. Retourne les et laisse la gelée prendre encore une nuit.

Jour 3 : Goûte ta gelée de coucous ou entrepose tes pots à l’abri de la lumière et de l’humidité pour une consommation ultérieure en récompense de ce temps de travail. Mais dis-toi que c’est du  » c’est moi qui l’ai fait » , du « je sais ce qu’il y a dedans » et du « t’as payé combien ton Bonne Maman en supermarché avec je ne suis pas certain que ce soit du Bio » Pour le côté bio je suis certaine de moi, près d’un pré (qui m’appartient) sans champs à côté et les autres prairies alentours n’ont pas reçu d’engrais pour la pousse car l’herbe n’est pas destinée à finir en bottes de foin mais en nourriture pour vaches (je me suis renseignée hé hé)

Gelée de Coucous
les-passions-de-faby.com

Gelée de Coucous
les-passions-de-faby.com

🌼🌼🌼

Gelée de Coucous
les-passions-de-faby.com

Gelée de Coucous
les-passions-de-faby.com

Bonne découverte Under The Limit pour 3 fois rien

🌼

Gelée de Coucous
les-passions-de-faby.com

Gelée de Coucous
les-passions-de-faby.com

NB: la petite violette, c’est juste parce que j’adore cette fleur et que c’est la saison, et je ne peux m’empêcher d’en cueillir une pour la mettre dans mes cheveux 😝

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s